La Gazette de la grande ile

Aides aux sinistrés d’ANA : tentative de détournement d’Hawel

Publié le 11 mars 2022

Incroyable mais vrai. D’après une source digne de foi, généralement informée et sûre, le ministre de la Jeunesse et des Sports (MJS), Hawel Mamod’Ali aurait (le conditionnel est de rigueur) fait une tentative de détournement des aides aux sinistrés du cyclone ANA au mois de janvier de cette année.

Après le passage du cyclone ANA dans quelques régions de Madagascar dont Antananarivo la capitale, le Bureau National de Gestion des Risques et des Catastrophes (BNGRC)  s’est servi des locaux de l’Académie Nationale des Sports (ANS) à Ampefiloha pour abriter les sinistrés mais aussi, pour y stocker des « Dons » destinés aux victimes du cyclone.

Pour marquer sa solidarité aux sinistrés, le ministre de la Jeunesse et des Sports (MJS), Hawel Mamod’Ali a remis un « Don » de soixante sacs (60 sacs) de riz soit trois tonnes (3 tonnes) de riz. Un « Don » reçu officiellement par le BNGRC et stocké dans un local destiné à cet effet à l’ANS.

Mais, contre toute attente, sur recommandation du ministre Hawl Mamod’Ali  dit-on, de l’avis de notre source, alors que ce dernier était en déplacement à Toamasina accompagnant le Président de la République, les 60 sacs de riz étaient enlevés du magasin de stockage du BNGRC et ont été transférés dans un autre local de l’ANS. Heureusement, une équipe de plusieurs responsables était venue le soir même à l’ANS pour constater de visu l’opération. Cette équipe de responsables qui a contesté vigoureusement une telle tentative a décidé de remettre à la place initiale, les 60 sacs de riz. Ceci, au grand désespoir des hommes du ministre Hawel.

D’après le représentant de l’équipe de responsable, les trois tonnes de riz donnés au BNGRC relèvent de la responsabilité du Bureau National de Gestion des Risques et des Catastrophes  et sont destinés aux sinistrés.

F.A.R

Lire aussi