La Gazette de la grande ile

Edito : Démission précoce !

Publié le 14 mars 2022

Trop tôt, la déclaration du parti malagasy Miara Miainga (MMM) jeudi dernier affirmant ne plus vouloir faire partie du prochain gouvernement malgache est arrivée comme un tacle pour le régime actuel. Les dirigeants ont été pris au dépourvu. Quatre jours plus tard, le remaniement du gouvernement n’est toujours pas d’actualité. Le Président a dû faire une annonce de ce remaniement suite à une bourde de son ministre du tourisme et de celui des transports et de la météorologie. Les dégâts se sont trop accumulés et seule l’annonce d’un remaniement pouvait calmer la population. Pourtant, le régime n’a plus de candidats de confiance. En effet, Hajo Andrianainarivelo a quitté le navire avant même que le régime n’ait eu l’occasion de s’exprimer. Tinoka Roberto, Joël Randriamandranto, Lalatiana Mama Sôsy et tous leurs clics et leurs clacs doivent dégager si ce régime veut encore avoir, ne serait-ce qu’un minimum de considération. Globalement, le régime actuel est une grosse blague. La population ne suit plus les nouvelles pour espérer un début de développement, mais pour se mettre au courant du prochain scandale réalisé par l’un des membres de l’équipe du Leader bien aimé. C’est normal si le MMM ne veut plus être dans le bateau, c’est le bateau de la honte. Tous ceux qui possèdent encore un minimum d’estime de soi s’en vont et ne veulent plus être affilié au régime actuel. C’est à se demander si la déclaration du MMM signifie que Hajo ne participera plus au prochain conseil des ministres ou s’il s’en ira encore. En tout cas, le régime actuel aura du mal à ériger une équipe crédible pour avoir un minimum de respect de la part de la population.

  1. B

Lire aussi