La Gazette de la grande ile

Haute Cour de Justice : La procédure bloquée par l’Assemblée nationale

Publié le 15 mars 2022

La lutte contre la corruption et toutes les autres institutions qui y sont associées ne sont que des histoires à dormir debout à Madagascar. Le gouvernement malgache et les dirigeants successifs n’ont pas du tout l’intention de lutter et d’éradiquer le phénomène de la corruption qui gangrène le pays depuis des années. En effet, ce sont toujours des petits fonctionnaires et des menus fretins au niveau de l’administration qui sont traduits en justice pour ces faits à Madagascar. Inversement, le phénomène de corruption impliquant les hauts politiciens, en particulier les ministres, premiers ministres et chefs d’Etat, sont pratiquement réduits au silence.

Durant des années et au cours des régimes successifs, l’immunité de juridiction instaurée par la mise en place de la HCJ (Haute Cour de Justice) est le système mis en place pour faire régner l’impunité des hauts politiciens malgaches. Cette situation n’est pas encore prête de s’arrêter si l’on se réfère aux systèmes instaurés par le régime actuel avec la mise en place de la HCJ. C’est que la procédure de saisine de cette haute juridiction a été fortement alourdie et compliquée pour faire échec à n’importe quelle tentative de poursuite contre un politicien. Le blocage se situe surtout au niveau de l’Assemblée nationale puisque l’aval des députés est requis avant de poursuivre la poursuite d’un haut politicien.

Conséquence, pas une seule condamnation n’a été prononcée par la HCJ jusqu’à l’heure actuelle. Et à quelques heures d’un énième remaniement durant le mandat du président de la république actuel, la population s’attend une fois encore à une véritable impunité des ministres fautifs qui ne seront plus reconduits. L’impunité de ces derniers en sera toujours la règle et avec la complicité et la connivence de toute la classe politique malgache, l’absence de sanction à l’égard de ces derniers est tout simplement la preuve que la lutte contre la corruption n’est en réalité qu’une histoire à dormir debout dans la Grande Ile.

Ranaivo

Lire aussi