La Gazette de la grande ile

Conseil des Ministres : Première décision des clowns

Publié le 17 mars 2022

Un remaniement bouche trous juste pour calmer la tension a eu lieu hier. Quelques ministres ont été remplacés. Les nouveaux, Richard Randriamandranto au Ministère des Affaires Etrangères, François Rakotozafy  au Ministère de la Justice, Pierre Holder Ramaholimasy au Ministère de l’Aménagement du Territoire, Justin Tokely au Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation, Tinoka  faux diplôme Roberto au Ministère des Sports, Roland Ranjatoelina au Ministère des Transports, Fidiniavo Ravokatra au Ministère de l’Eau, Olivier Rakotomalala au Ministère des Mines et des Ressources stratégiques et Orléa Eveline Ministère de l’Environnement et du Développement durable, sont en majorité des anciens ministres de ce régime qui ont déjà prouvé leur incompétence et qui ont même échoué aux anciennes évaluations du Président. Pourtant, ils sont de retour. Certainement pour enfoncer davantage le pays dans ce gouffre de la pauvreté. Le remaniement d’hier est une grosse blague. Une blague bien alimentée par Tinoka Roberto, quand au moment de la présentation, il a omis de cité ses diplômes. Ils ont immédiatement procédé au premier conseil des ministres et ont pris leurs premières décisions pour détruire l’île.

Toujours dans la continuité de la destruction du pays, le nouveau ministre de l’environnement n’est autre que la belle-sœur de faux diplôme. Ancienne Directeur de Cabinet de la Vice-ministre de la reforestation fraîchement remerciée, c’est également la fille de l’ancien DG de l’Office National pour l’Environnement. Le népotisme à son summum.

Tout de suite après la cérémonie, ce nouveau gouvernement est passé au premier conseil des ministres. Ces clowns ont pris leurs premières décisions pour soi-disant faire avancer le pays. Et tout ce qu’un clown sait faire, ce sont des blagues… Hier, c’était la première d’une longue série de blagues que nous allons suivre tous les mercredis.

  1. B

 

Lire aussi