La Gazette de la grande ile

Edito / Nettoyage à la PAF : Un écran de fumée

Publié le 31 mars 2022

Le Ministère de la Sécurité Publique (MSP) a commencé à faire le ménage au sein de la Police de l’Air et des Frontières (PAF) à Ivato, en remplaçant plusieurs responsables. On devrait se réjouir à cette nouvelle qu’on attendait depuis longtemps, notamment après les scandales à répétition. Cependant, cette mesure est insuffisante. Ivato est une des principales portes d’entrée et de sortie de notre territoire. Cet aéroport international doit être placé sous l’autorité de responsables incorruptibles qui doivent répondre de leurs décisions auprès d’un supérieur hiérarchique tout aussi intègre. Les sanctions disciplinaires à l’égard de quelques inspecteurs et commissaires de police de la PAF ne correspondent qu’à un nettoyage superficiel. Remplacer quelques hommes de paille alors que les commanditaires demeurent en place est un écran de fumée qui favorise l’impunité. Tous les auteurs et complices qui ont facilité la fuite de personnes frappées d’interdiction de sortie du territoire (IST) doivent être poursuivis et jugés, sinon cette pratique criminelle recommencera. A quand le procès de ceux qui ont reçu une forte somme d’argent pour permettre à Sabira Razaali de prendre la poudre d’escampette en dépit de son IST?

Tiana Raberanto

Lire aussi