La Gazette de la grande ile

Nouvelle consécration pour Niry Randriamampianina

Publié le 31 mars 2022

Mardi 29 mars 2022 a eu lieu au Musée de la Photographie de Madagascar le vernissage de la nouvelle exposition “Or- Volamena- Gold” ainsi que quatre nouvelles projections “Industries des années 1960, Lèpre (avec le concours de Raoul Follereau), Villégiatures et vacances, Dernières diligences d’Antananarivo (avec l’aimable autorisation de Niry Randriamampianina)”. Rappelons que le musée de la photo est un des  rares lieux  culturels à visiter et recommandé par différents sites de référence. Le Musée de la photo de Madagascar remplit un objectif pédagogique et culturel en “préservant et valorisant le patrimoine photographique du pays tout en permettant l’appropriation par les Malgaches de leur Histoire”. Le fonds photographique du musée est riche de “20000 photographies numérisées dans la Banque d’images du Musée” qui proviennent notamment des Archives nationales, mais surtout des descendants de photographes et des collectionneurs. Il reçoit gratuitement tous les mardis et jeudis des classes d’écoles publiques.

En plus de l’exposition, le Musée de la photo dispose de quatre salles de projection et lors du vernissage de l’exposition mardi dernier, Cédric Donk le Président d’honneur du Musée de la Photo a remercié publiquement la Fondation Raoul Follereau source du film “Lèpre”  et la réalisatrice Niry Randriamampianina pour son film “Dernière diligences à Antananarivo”, film désormais projeté au Musée de la photo  dans le cadre de la nouvelle programmation à compter du 30 mars. Nous souhaitons attirer l’attention sur le film documentaire rapportant les dernières diligences à Antananarivo, sans pour autant minimiser les autres films, loin de là. Dernières diligences à Antananarivo est une œuvre de création audiovisuelle financée par le Cirtef et a été diffusé sur 44 chaînes de télévision francophone des 5 continents notamment sur France Télévisions, la RTBF, la Radio Télévision Suisse, TV5 Monde, Radio- Canada, TV5 Québec Canada etc. Un café histoire avait déjà eu lieu au musée de la photo au mois de décembre dernier au cours duquel la journaliste réalisatrice Niry Randriamampianina a partagé son goût de l’histoire, sa passion de la photo et des images, et démontré son professionnalisme dans le cadre de la réalisation du film et du contexte qui l’a amenée à faire ce film, un parmi d’autres qu’elle a réalisés. Voir ce film programmé au Musée de la photo est une nouvelle consécration pour Niry Randriamampianina, car si auparavant le public visé était un public francophone et ceux qui avaient raté la diffusion du film sur ces chaînes de télévision francophone ne pouvaient pas y avoir accès, aujourd’hui le temps de la nouvelle programmation, le film est accessible au public à Madagascar.

Nous saluons comme toujours ces belles initiatives du Musée de la photo qui est un véritable joyau culturel à Madagascar où on apprend l’histoire du pays à travers les photos, une initiative qui touche tout le public, car au cours de l’année 2021, le Musée de la photo a accueilli 17000 visiteurs dont 50% ont moins de 25 ans ce qui prouve l’intérêt porté aux expositions et projections au sein du Musée de la photo et l’utilité pédagogique et culturelle du Musée de la photo de Madagascar. Il est tout à fait compréhensible que ce Musée reçoive l’appui de plusieurs entités et qu’il y ait “Les Amis du Musée”.

Claude Rakele

Lire aussi