La Gazette de la grande ile

Joël Randriamandranto : Ministre opportuniste

Publié le 08 avril 2022

L’incapacité de l’actuel ministre du tourisme à diriger son ministère n’est plus un scoop. A un moment donné, il a même saboté l’ancien ministre du transport en lui faisant porter le chapeau de leur incompétence commune sur la décision d’interdire le port des bagages à roulettes dans les avions. Pour Joël Randriamandranto, le tourisme est juste une opportunité pour mettre en valeur son business personnel. Il n’y a eu aucune innovation dans ce secteur depuis les trois années de mandat du TGV. Dans la capitale, c’est le Maire, Naina Andriantsitohaina qui s’est occupé de mettre en valeur la ville pour attirer de nouveau les touristes. Après la réouverture du jardin d’Ambohijatovo fraîchement restauré par la Commune Urbaine d’Antananarivo, le ministère du tourisme s’est empressé de faire des dons insignifiants, juste pour paraître devant les médias. C’est avec des gels désinfectants que le ministère du tourisme espère convaincre la population qu’ils ont contribué à l’embellissement de la ville. Joël Randriamandranto, c’est un opportuniste qui profite de la réalisation des autres pour se faire voir. Il a également profité de la naïveté de Tinoka Roberto pour le mettre dans l’embarras lors de l’affaire de la valise à roulettes. Pire, il profite de son poste de ministre du tourisme pour s’enrichir avec son business personnel. Par contre, pour ce qui est de relancer le secteur tourisme à Madagascar en mettant en place de vrais projets rentables, il est nul. Les opérateurs touristiques de Nosy-be l’ont affirmé directement la semaine dernière lors d’une manifestation : « ce Ministre est un incapable. ». A moins de 18 mois de la fin de son mandat, il n’est pas encore trop tard pour le Président de se débarrasser de ce clown et de finalement mettre en valeur le tourisme à Madagascar, un des piliers de notre économie.

  1. B

Lire aussi