La Gazette de la grande ile

Le chef d’Etat ne connaît pas le pays

Publié le 11 mai 2022

Le Président Andry Rajoelina aime parler, c’est peut-être le rôle d’un Chef d’État quoique Paul Kagame n’est pas un chef d’Etat qui parle beaucoup, c’est quelqu’un qui agit réellement dans l’intérêt de son pays et de la population. Le Président Andry Rajoelina aime dire qu’avant lui, il n’y avait rien et que tout commence par lui, qu’il fait tout ce qui n’a pas été réalisé en 60 ans, il aime travestir l’histoire. Ce n’est pas le rôle d’un chef d’Etat à moins que le chef d’Etat en question n’ait aucune connaissance de l’Histoire de son pays. Le Président Andry Rajoelina aime dire des inepties comme les vaches castrées, le riz qui pousse au bout de deux ou trois ans, et récemment les 510 écoles à Madagascar. De deux choses l’une, soit il a fini par ne pouvoir dire que des mensonges, soit il ne connaît pas du tout les dossiers qu’il évoque, soit il a des conseillers qu’il n’écoute pas ou qui ne le mettent pas au parfum d’un dossier avant qu’il ne prenne la parole en public. Toujours est-il que même si la ministre de l’éducation nationale, dont l’intelligence n’est plus à démontrer, mais dont l’attitude a énormément déçu ses amis magistrats, a voulu “défendre” le Président de la République en rattrapant la bourde du chef de l’État, elle démontre encore plus l’ignorance du dossier par le chef de l’Etat. Exactement comme la même ministre avait défendu à l’époque la mise en place des gouverneurs non prévue dans la Constitution. La loyauté de la ministre est peut-être admirable, mais pour quelqu’un qui a fait de brillantes études, c’est se fourvoyer que de défendre des inepties et sûrement que le silence était plus intelligent. Le Président Andry Rajoelina est un chef d’État qui ne connaît pas les réalités de son pays. C’est un chef d’Etat qui ne connaît pas les dossiers qu’il évoque. C’est un chef d’Etat qui aime parler pour dire des mensonges ou pour sortir des déclarations invraisemblables qui le rendent ridicule aux yeux de la population et aux yeux du monde avec les informations qui circulent rapidement sur le net. C’est probablement ainsi qu’il réalise son souhait de voir les yeux du monde entier se tourner vers Madagascar. En réalité, il cherche à ce que les yeux du monde entier se tournent vers lui sans se rendre compte que cela a pour conséquence que le monde entier voit que c’est un chef d’Etat qui ne connaît pas les dossiers relatifs à son pays et entourés de conseillers et proches vassalises qui ont perdu tout sens de la contradiction, parce que majoritairement parvenus.

La Gazette

Lire aussi