La Gazette de la grande ile

Criquet migrateur : Ce n’est pas un fléau !

Publié le 14 mai 2022

Le gouvernement malgache s’acharne chaque année dans une lutte à court terme contre les criquets migrateurs qui détruisent les plantations. Cette année, un traitement contre les insectes a été fait sur une superficie de 125.000ha. En résumé, 125.000ha de plantations ont dû être empoisonnées.

La lutte antiacridienne peut durer plus de 8 mois, avec une dépense annuelle de sept millions de dollars. Chaque année, on refait la même lutte. Pourtant, le criquet figure parmi les insectes les plus nutritifs selon les analyses de l’Institut Pasteur  France. En effet, 100 grammes de farine de criquets représentent 70g de protéine, 3.9g de glucide, 8,4g de lipide, 5,2g de fibre. Il contient également des acides gras essentiels dont de l’Omega 3, de l’Omega 6 et de l’Omega 9, ainsi que des oligoéléments et des acides aminés comme du fer, du zinc, de la Triptophane, de la lysine, etc… Madagascar est actuellement le premier pays au monde à subir alimentairement les effets du changement climatique selon le Programme Alimentaire Mondial. Le nombre de victimes de famine dans le Sud de l’île atteint des millions.

Chaque année, ces victimes de la famine attendent les aides alimentaires en sachet de l’étranger et ne peuvent pas compter sur une solution durable et efficace de leurs propres dirigeants. L’abondance de criquets à Madagascar est une occasion pour le Ministère de l’industrie et le ministère de l’agriculture de combiner les efforts pour trouver un moyen de transformer ces insectes en sources de nourriture riche pouvant régler à long terme le problème de la malnutrition et de l’invasion de criquets. Le budget colossal alloué à l’empoisonnement des criquets est suffisant pour construire une industrie de transformation. Cela créera de l’emploi, éliminera l’invasion des criquets et rapportera des bénéfices pour l’Etat. Au final, les criquets migrateurs peuvent être vus comme des insectes nuisibles à tuer ou comme une source inépuisable de nourritures riches pour la population malgache tout entière.

T.B

Lire aussi