La Gazette de la grande ile

Ministère de la Santé publique : Besoin d’une opération chirurgicale

Publié le 18 mai 2022

S’il y a bien un ministère où tout va de travers, c’est celui de la Santé publique. Cette gabegie commence au niveau le plus supérieur du département, c’est-à-dire du ministre, jusqu’à celui des simples employés. On a déjà rapporté les excès de zèle du ministre Zely Arivelo Randriamanantany dans notre édition du 15 mars 2022. Rappel des faits, dans l’article, on parle du business du professeur qui force les médecins à rediriger les patients vers sa clinique Excellence pour les analyses. Faute de quoi, ils seront affectés. On a aussi eu droit au manque de transparence dans la gestion des fonds Covid-19. Nos partenaires attendent toujours l’audit « fait par une tierce partie », sans oublier bien évidemment le trafic de médicaments, notamment au centre de santé de base à Itaosy Cité, qu’on a rapporté à deux reprises sans qu’aucune sanction ne soit tombée. Il y a aussi les faits de corruption, notamment dans le recrutement du personnel. Le retard de paiement des salaires est de son côté un épisode assez fréquent au sein du ministère.

A propos de retard de paiement, les agents vaccinateurs en sont aussi victimes. D’après un agent du vaccinodrome de l’hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona (HJRA) à Ampefiloha, cela fait trois mois qu’ils n’ont pas été payés. « Cette situation est généralisée », affirme notre source. Ce retard de paiement touche notamment les agents spécialement recrutés pour la campagne de vaccination contre la Covid-19. La campagne, strictement importante dans la lutte contre l’épidémie, a lieu tout au long de l’année. Par ailleurs, ces agents, en grande partie des jeunes, sont malmenés par le ministère de la Santé publique. Ce dernier profite du fait que ces agents vaccinateurs n’osent pas observer de grève par peur d’un licenciement. Ils n’osent même pas réclamer leur dû. Il va sans dire que plus rien ne va au sein du ministère de la Santé publique qui a sérieusement besoin d’une opération chirurgicale pour extraire certains personnages, dont en premier lieu le ministre Zely Arivelo Randriamanantany.

Annie N.

Lire aussi