La Gazette de la grande ile

Le régime des essais

Publié le 23 mai 2022

Après les annonces du Chef de l’Etat, on assiste aux essais du maire de la Capitale. Un nouveau plan de circulation, certainement bien réfléchi – enfin avec leur façon de réfléchir – avec un essai un dimanche. On nous a fait miroiter des fly over, on est dans un pays où il n’y a pas de feux tricolores, on est dans une ville où les trottoirs sont occupés par les marchands, les piétons sont sur les rues, les deux roues sans besoin de permis de conduire sont plus nombreuses que les voitures et les accidents deviennent récurrents. Face à cela, le maire de la Capitale nous sort un nouveau plan de circulation là où ça bloque le plus alors que son rond-point d’Ankorondrano au niveau Jesosy Mamonjy ou son plan de circulation à Antanimena n’a vraiment pas changé grand-chose. En réalité le diagnostic est à côté de la plaque car le problème c’est plus un problème structurel qu’autre chose. Pourrait-on envisager dans cette ville avoir des voitures qui roulent et qui ont réellement été déclarées aptes par le service de visite technique ? Pourrait-on envisager dans cette ville avoir des transports en communs qui respectent réellement les arrêts de bus? Pourrait-on avoir dans cette ville des deux roues qui sont aptes à rouler et dont les conducteurs connaissent le code de la route? Certains diront que la solution sera les téléphériques, au moins ça ne créera pas d’embouteillages diront-ils sauf que qui pourra prendre les téléphériques et avec les jeux de lumières de la Jirama ainsi que les priorités réelles du pays, les téléphériques sont une soi-disant solution complètement décalées par rapport aux problèmes. Mais ce régime aime les essais, on fait des annonces, on essaie et même si ça ne marche pas on s’entête ou alors ils font le mort comme avec le Colisée. Ces essais sont perceptibles dans tous les domaines, un peu comme lorsque les cerveaux avaient annoncé l’interdiction des valises à roulettes. Une chose est sûre, que ce soit le maire, que ce soit le Président de la République, ils croient tous que gérer un pays, gérer une ville c’est un jeu de gamins dans lequel ce qui importe le plus est de se montrer même si ce qu’on fait est une ineptie. Ainsi va le pays…ainsi va la Capitale, cette ville qui logiquement devrait attirer les touristes qui débarquent car c’est leur premier contact avec le pays. Mais comme aussi bien à la tête du département tourisme, que le maire…tous sont des cerveaux, les gens voient les cerveaux sous le régime du petit timonier à l’œuvre !

La Rédaction

Lire aussi