La Gazette de la grande ile

EN BREF

Publié le 23 mai 2022

Taolagnaro – Prise en otage des Forces de l’ordre

Une honte pour l’armée malgache

La mission d’une forte délégation du gouvernement qui s’est dépêchée la semaine dernière à Taolagnaro a permis la libération d’une vingtaine d’éléments des forces de l’ordre pris en otage par des manifestants. Pour rappel, ces derniers, composés majoritairement de pêcheurs, ont procédé à de violentes manifestations pour exprimer leur colère par rapport à la suspension des activités de pêche locale. En effet, ils ont réussi à enlever ces membres des forces de l’ordre afin d’inciter les responsables étatiques concernés à prendre les mesures adéquates sur l’affaire QMM.

Une telle situation est une honte pour l’armée malgache vu qu’ils ne s’agissaient pas d’ennemis étrangers ou même des Dahalo (groupe de bandits), mais de pêcheurs qui réclament leurs droits. Malgré la colère de la foule, il est peu convaincant que ces forces de l’ordre n’aient pas pu trouver des moyens (utilisation des gaz lacrymogène, négociation verbale…) pour calmer les manifestants. Facilement, ils ont accepté leur prise d’otage, ce qui a incité plusieurs membres du gouvernement à intervenir dans l’immédiat.

MP

Candidature du petit timonier à la Présidentielle 2023

Nul besoin de sollicitation

La ministre de l’Education nationale, Marie Michelle Sahondrarimalala, a sollicité publiquement le petit timonier de se présenter pour un nouveau mandat, lors de la descente sur terrain à Ihosy pour y inaugurer l’Ecole Primaire Publique « Manara-penitra » Centre I et d’autres infrastructures. Cette dernière est en retard vu que si le leader bien-aimé s’adonne déjà à la campagne électorale avec les inaugurations qui s’enchaînent, c’est qu’il est déjà candidat. Par ailleurs, la tenue orange est de rigueur lors des séances d’inaugurations. La sollicitation de la ministre de l’éducation nationale, ni de qui que ce soit, n’est donc plus nécessaire.

Je R

Ambohijatovo – Andohan’Analakely

Le nouveau plan de circulation appliqué

Le nouveau plan de circulation sur Ambohijatovo et Andohan’Analakely a été appliqué depuis hier. Même si le taux de trafic est faible les dimanches, on a pu constater que la circulation a été moins fluide d’où ce constat d’échec. La situation risquerait d’empirer à partir de ce jour sachant que les Tananariviens vont reprendre leurs activités et que le taux de trafic sera plus important, surtout pendant les heures de pointe. Les automobilistes sont plutôt partagés. D’un côté, il y a ceux qui affirment que cela s’arrangera avec le temps comme ça a été le cas à Ankorondrano. D’un autre côté, il y a ceux qui sont convaincus que ce nouveau plan de circulation n’est pas la solution aux problèmes d’embouteillages sur cet axe. Hier, un important dispositif policier a été présent sur place pour guider les automobilistes.

C.R.

Lire aussi