La Gazette de la grande ile

Marchands ambulants

Publié le 24 mai 2022

Difficiles à cadrer

La Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA) a beau essayé de trouver des solutions en vue de l’assainissement de la ville, notamment en construisant des marchés pour accueillir les marchands ambulants. Cette solution ne semble pourtant pas leur convenir. Il n’y a qu’à voir le cas des marchands qui ont été installés dans le marché à Behoririka, lesquels ne sont pas restés longtemps dans cette enceinte. Seul quelques marchands occupent le rez-de-chaussée. Décidément, les marchands ambulants sont assez difficiles à cadrer. Cela vient du fait qu’ils n’arrivent pas à vendre autant d’articles que lorsqu’ils étaient dehors. C’est là un problème de visibilité, tant qu’il y aura encore des marchands qui continuent à étaler leurs marchandises dans les rues, ceux qui se trouvent dans les marchés vont toujours les rejoindre afin d’égaliser les chances de faire des ventes.

Je R

Lire aussi