La Gazette de la grande ile

Andohan’Analakely

Publié le 24 mai 2022

Circulation plus fluide

En centre-ville, les embouteillages constituent un problème omniprésent. Parmi les plus touchés par cet engorgement de la circulation, on peut citer Ankorondrano, Ivandry, Ambodivona, Anosy, Analakely et Ambohijatovo entre autres. C’est la raison pour laquelle la Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA) a décidé de mettre en œuvre des nouveaux plans de circulation. Cela a commencé sur Ankorondrano et les résultats sont palpables : moins d’embouteillages.

Depuis dimanche, celui d’Andohan’Analakely et Ambohijatovo a également été appliqué. La circulation était plutôt fluide à ces endroits. Au niveau d’Ambohijatovo, elle est plutôt modérée. L’accumulation des véhicules commence entre le tunnel d’Ambanidia et l’ancien arrêt de bus, Place de la démocratie.

Au niveau d’Analakely, alors que les bouchons peuvent débuter depuis Tsaralalàna, voire Ampefiloha, on a pu observer une circulation des plus fluides dans la matinée. Même pendant les heures de pointe à midi, la circulation était modérée. Pour le maire de la ville, ce genre d’initiative est à répandre dans les autres zones sujettes aux embouteillages.

Certes, la mise en place de ce nouveau plan de circulation est une stratégie efficace, se félicite Naina Andriantsitohaina, maire de la CUA. Toutefois, il avoue les failles. « Au niveau d’Anosy et Anosibe, l’embouteillage est toujours présent. Des améliorations s’imposent et les techniciens sont à pied d’œuvre pour y remédier », rassure le maire. Il avance aussi la réfection des routes, vu les nombreux nids de poule sur cet axe.

Annie N.

Lire aussi