La Gazette de la grande ile

Vaonalaroy Randrianarisoa

Publié le 27 mai 2022

L’AAMP mort-née et ridiculisée

Il y a quelques mois, des personnalités politiques du précédent régime se sont réunies avec tambours et trompettes pour annoncer la constitution de l’association des anciens ministres et parlementaires (AAMP). Cette association, regroupant entre autres Bary Rafatrolaza, Gilbert Ngolo et Vaonalaroy Randrianarisoa, avait pour ambition de promouvoir l’éducation citoyenne. Il faut désormais parler de cette association de bras cassés au passé puisqu’elle n’a aucune perspective. On peut déclarer que cette association est à la fois mort-née et ridiculisée en raison des frasques de l’ancienne Ministre et ex-Députée Vaonalaroy Randrianarisoa qui a déjà effectué un séjour à la prison d’Antanimora avant le scandale actuel. Abonnée aux escroqueries et passionnée par les chèques sans provisions, Vaonalaroy Randrianarisoa n’est pas crédible si elle entend promouvoir l’éducation citoyenne. Une mission aussi noble exige des qualités pédagogiques et morales. Repère d’escrocs, arrivistes et traîtres, l’AAMP est tout ce qui reste des ruines du HVM. Si ce parti de clowns a la prétention de présenter un candidat à l’élection présidentielle de 2023, il ira droit dans le mur, comme en 2018.

Ranary

Lire aussi