La Gazette de la grande ile

Des rêves, du vent, des mensonges

Publié le 02 juin 2022

Il y a celui qui vend du rêve, avec maquette, avec un ton très persuasif que beaucoup y ont cru. Le financement est là a-t-il dit, nous prêterons aux Comores a-t-il dit, nous aurons des flyover, nous serons un pays émergent. Il y a ceux qui y ont cru. Comment ne pas croire en autant de promesse quand la personne dit que le financement est là déjà ! Puis ont commencé les werawera party. Des bâtiments construits grâce à l’aide de PTF mais présentés comme un financement de l’Etat. Des routes sans entretien. Des premières pierres posées sans suite de travaux mais qui  nécessitent des déplacements de toute une délégation aux frais de nos impôts. Des premières pierres posées et pour lesquelles le Président demande des financements trois ans après… éthanol quand tu nous tiens! Il y a ceux qui ont cru et qui sont déçus. Et il y a ceux qui ont cru et qui espèrent encore malgré le vide sidéral. On ne sait jamais que finalement les sous vont arriver rapidement et tout ce qu’il a promis et qui n’a pas pu être réalisé en trois ans va être réalisé en un an. Après tout, celui qui vend du rêve promet aussi des miracles ou realise autre chose comme un enfant qui veut réaliser des rêves : le Colisée. Même s’il se met à dos la population, il faut coûte que coûte faire le Colisée quitte à ce que ce ne soit pas utilisé. Puis Tanamasoandro, le faire absolument à Ambohitrimanjaka quitte à envoyer la population d’Ambohitrimanjaka à Bevoay! Avant de finalement déplacer Tanamasoandro à Imerintsiatosika et quémander des sous, avec nécessairement des contreparties, plusieurs années après avoir présenté la maquette qui soi disant avait déjà un financement de prévu ! Et puis il y a ceux qui savaient que tout cela était du vent…et que le vendeur de rêves n’est qu’un champion olympique du mensonge qu’on a l’impression que des qu’il ouvre la bouche c’est pour mentir. Il suffit de revoir toutes les vidéos de ses interventions pour se rendre compte qu’il dit plus de mensonge que de choses réelles. Mais beaucoup attendent les voitures de GasyCar, l’éthanol d’Ambilobe, la RN13 qui commence en 2020, les panneaux solaires avec agriculture dans le sud…Et tout cela n’empêche pas le menteur et les menteurs de dormir la nuit à la recherche d’autres mensonges à véhiculer. Des rêves, du vent, des mensonges et notre pays qui fait partie des cinq pays les plus pauvres du monde. Un cauchemar éveillé pour la population, et une aubaine pour les dirigeants !

La Gazette

Lire aussi