La Gazette de la grande ile

Changement climatique : Aucune lutte menée

Publié le 22 juin 2022

Madagascar de par son insularité, a été classé parmi les pays les plus vulnérables au changement climatique d’après les analyses réalisées au niveau international, selon le Groupe d’Expert Intergouvernemental sur l’Evaluation du Climat (GIEC). Plusieurs secteurs clés tels que l’agriculture, l’industrie, la pêche subissent les conséquences du changement climatique. Aucune lutte efficace n’a été menée dans la lutte contre le changement climatique. L’on n’a effectué qu’un semblant de reboisement. Aucune mesure stricte prise devant la pollution de l’eau engendrée par les usines, particulièrement la QMM. Le ministère de l’Industrie, du Commerce et de la Consommation et le ministère de la Pêche et de l’Economie Blue, ont été équipés de matériels informatiques et de fournitures de bureau hier, dans le cadre de la lutte contre le changement climatique. L’objectif est de pouvoir collecter les idées qui s’imposent dans les accords internationaux, tel que l’Accord de Paris en 2015 sur le changement climatique. Si l’environnement a subi des répercussions néfastes, cela aura aussi un impact direct sur le secteur de la pêche et de l’industrie, a déclaré le directeur général de l’industrie lors de la cérémonie de remise de matériel. Le ministère de l’Environnement et du Développement Durable ; le ministère de la Pêche et de l’Economie Bleue ; le ministre de l’Industrialisation, du Commerce et de la Consommation sont donc interdépendants, indique-t-on. Ces trois ministères seront équipés prochainement pour contribuer à réduire et atténuer l’utilisation des gaz à effet de serre dans les secteurs de la pêche et de l’industrie, à entendre le Secrétaire général du ministère de l’Environnement et du Développement Durable, Abraham Rajaofetra Setraniaina.

Nandrianina

Lire aussi