La Gazette de la grande ile

Spectacle même pour prier

Publié le 22 juin 2022

A Madagascar, les sectes sont légion. Dans tous les coins de rue, les sectes ont élu droit de cité. Des personnes avec des pancartes debout espérant attirer des ouailles ; des cellules de prières chez des particuliers qui se proclament pasteurs après avoir mené une vie de débauche ou même tout en menant une vie de débauche ; des nuisances sonores à n’importe quelle heure de la journée et n’importe quel jour de la semaine. Il n’y a aucun doute, les Malagasy prient beaucoup, mais pas forcément de manière sincère et le spectacle du chef de l’Etat de dimanche en est un exemple flagrant. Rija Rasolondraibe, chanteur de variétés qui s’est converti aux chants évangéliques, a fait des incantations et demandé au public de Mahamasina de bénir le chef de l’État. Le même Rija Rasolondraibe qui, dans une de ses chansons évangéliques, rappelle que les dirigeants sont censés servir alors que finalement ils demandent à ce que la population soit à leur service et que tout le monde sera jugé. Alors que beaucoup ont attendu que Rija Rasolondraibe chante “Mbola ho tsaraina” (ou tu seras jugé) qui contient un message sans ambiguïté destiné aux dirigeants qui qu’ils soient et de n’importe quel régime, le chanteur ne l’a pas fait et s’est lancé dans une prière pour le chef de l’Etat qui s’était mis à prendre la posture du parfait croyant, quasi sans reproche. S’ils priaient tous de manière sincère, s’ils ne sont pas dans l’apparence, ils auraient d’abord compris que le spectacle pour donner une bonne image n’est pas ce qu’ils devraient faire, bien au contraire. Mais il ressort de tout ce que l’on voit dans notre pays et surtout dans la manière de faire des dirigeants, que ce qui importe pour eux, c’est se donner en spectacle, c’est être vu, c’est l’apparence, car au fond d’eux et de ce que l’on voit, ne serait-ce que ce qui se passe actuellement à l’Assemblée Nationale où l’impunité est l’objectif à offrir à tous les hauts responsables de ce pays, ils n’en ont cure de ce qu’est servir le pays, servir la population. Leur spécialité c’est le spectacle et le mensonge… au point que même un chanteur évangélique en oublie dans son répertoire de leur rappeler qu’ils seront jugés !

La Rédaction

Lire aussi