La Gazette de la grande ile

Soins gratuits : l’Etat ruine les CSB

Publié le 25 juin 2022

« La santé est un droit inaliénable pour chaque citoyen », souligne la politique générale de l’Etat (PGE). En effet, le secteur santé fait partie des priorités du président de la république. Mais cela ne reste que du baratin, notamment les soins gratuits dont il fait part dans ses promesses. « La prise en charge des soins des enfants de moins de 5 ans et des femmes enceintes ainsi que les personnes âgées de plus de 65 ans sera à instaurer », poursuit-on.

Cette promesse n’est pas totalement fausse, mais le peu que le gouvernement a entrepris ne vaut quasiment rien. Un employé du ministère de la Santé publique nous confie que certes la prise en charge des soins des femmes enceintes et des enfants moins de cinq ans est bien mise en place. Sauf que ce ne sont que quelques centres de santé de base (CSB) qui offrent ce service. Aussi, très peu de médicaments sont disponibles pour une distribution gratuite dans le cadre de la mise en œuvre de ce Velirano.

Ces propos ont été confirmés par un médecin travaillant au sein d’un CSB. « Le fonctionnement est simple : les CSB qui sont touchés par le projet offrent gratuitement une gamme de médicaments restreints. L’Unité de coordination des projets (UCP) du ministère de la Santé publique se charge après du remboursement des dépenses », explique le docteur Nary. Seulement, cela fait plusieurs mois (en 2021) que l’UCP n’a rien remboursé au CSB où travaille le docteur Nary. « Si cela continue, plusieurs CSB ne vont plus pouvoir fonctionner », souligne-t-il.

Annie N.

Lire aussi