La Gazette de la grande ile

Guerre Russie-Ukraine : vers une prolongation

Publié le 29 juin 2022

L’opération militaire de la Russie en Ukraine est-elle en train de s’inscrire sur une longue période ?

 Les dirigeants occidentaux sont en train d’imposer des coûts encore plus élevés à l’économie de la Russie en représailles contre son invasion. Et la Russie a réagi en bombardant des villes ukrainiennes, dont un centre commercial.

Les dirigeants du G7 – les États-Unis, le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne, l’Italie, le Japon et le Canada – ont terminé hier leur réunion dans les Alpes bavaroises, et tous, y compris le Premier ministre japonais non membre de l’OTAN, sont arrivés à Madrid pour une Sommet de l’OTAN prévu ce jour pour trois jours.

Les ordres du jour des deux réunions couvrent plusieurs sujets concernant la gouvernance et la stabilité mondiale, mais les réponses collectives à la guerre de la Russie en Ukraine sont plus prioritaires et urgentes pour ces leaders occidentaux. Il y aura probablement des annonces cette semaine sur la façon dont ils vont faire imposer encore plus de coûts à court et à long terme à l’économie de la Russie en interdisant l’importation de pétrole russe et en imposant éventuellement un plafond de prix sur les volumes de pétrole russe que les pays occidentaux achètent encore.

À côté, le Président ukrainien, Monsieur Volodymyr Zelensky, continue toujours d’avertir les leaders occidentaux que l’Ukraine ne peut pas se permettre une guerre prolongée et que son armée a besoin d’armes puissantes dès que possible pour repousser les avancées russes lentes mais régulières dans la région du Donbass, à l’est de l’Ukraine.

En réponse, les États-Unis ont promis de fournir un système avancé de défense aérienne. Et la Russie a répondu à ces rassemblements des leaders de l’OTAN, en renouvelant les frappes d’artillerie à longue portée sur Kyiv et d’autres villes, y compris une frappe de missiles lundi qui a frappé un centre commercial avec plus de 1 000 civils à l’intérieur. 18 personnes ont été tuées.

Les conséquences très négatives de cette guerre de la Russie en Ukraine se font sentir de plus en plus fort sur la vie quotidienne de chaque Malagasy. Nous ne pouvons qu’espérer que nos leaders politiques appellent la Russie à arrêter son opération militaire et œuvrer diplomatiquement pour que la paix revienne.

Zaza R.

Lire aussi