La Gazette de la grande ile

Couple présidentiel glamour

Publié le 30 juin 2022

Si le couple présidentiel est souvent à côté de la plaque pour des choses importantes liées à l’économie du pays, liées à des droits importants, on ne peut pas leur enlever leur appétence au glamour. Entre le chef de l’Etat qui déclare que la malnutrition est un droit fondamental ou qui déclare que le riz pousse au bout de deux ans et son épouse qui fait un direct live des malheurs d’une jeune fille victime d’enlèvement, question de faire pleurer dans les chaumières, quitte à violer clairement le droit à l’image et le droit à la vie privée de la jeune fille, il est clair que le couple présidentiel ignore certains fondamentaux qui pourtant sont importants dans la vie des gens et dans le développement de la Nation. Mais au-delà, ils savent porter de beaux habits et faire en sorte que leur style soit pareil selon les occasions. A les voir lors de la célébration de la fête du 26 juin et d’autres circonstances, il faut reconnaître qu’ils portent une attention particulière à leur manière de s’habiller, un peu comme des stars de cinéma ou plutôt un couple de stars de cinéma qui essaie de s’habiller pareillement question de rappeler que c’est un couple, qu’ils vont bien ensemble et que les yeux des Malgaches sont rivés sur eux. Normal que les commentaires portent également sur leur façon de s’habiller, ensuite sur l’absence de leur fille, enfin sur le défilé et la chorégraphie faite par les forces de l’ordre. Il n’y a aucun reproche à faire quant à ce choix du couple présidentiel de porter une attention particulière à leur garde-robe, c’est un choix. Il y a par contre beaucoup à redire quand derrière ce choix qui peut rendre certains admiratifs, le fond ne suit pas. Le fond c’est la gouvernance d’un pays, le fond c’est diriger un pays et donc ne pas se laisser influencer par des relations amicales, le fond c’est quand un ministre a été incompétent à un département ministériel, ne pas le récupérer, parce que c’est quelqu’un d’important pour le Président. Le fond c’est l’empathie sincère qu’une première dame devrait avoir pour les vulnérables de ce pays et non ramener les caméras vers la première dame, le fond donc c’est la connaissance des droits fondamentaux de chacun et le respect de ces droits avant de songer à se mettre en avant. Le fond c’est également agir efficacement pour ne plus avoir à subir ces rappels à l’ordre des partenaires techniques et financiers. Le fond c’est arrêter de faire des annonces populistes et ne pas être capable de transformer ces annonces en actes. Le fond c’est “diriger” le pays pour que Madagascar “émerge” réellement. Et ce fond-là est mille fois plus important que le glamour.

La Rédaction  

Lire aussi