La Gazette de la grande ile

François Rakotozafy contredit le Chef de l’Etat !

Publié le 01 juillet 2022

La mise en place du tribunal spécial foncier risque de ne pas avoir lieu. Au cours de sa prise de parole devant les députés, mercredi dernier, le ministre de la Justice, François Rakotozafy, semble contrer ce projet en se demandant si c’est vraiment la solution ? C’est pourtant une initiative du Chef de l’Etat, lequel l’avait annoncé le 18 mai dernier, suivi ensuite d’une communication en Conseil des Ministres le 25 mai. Ainsi, le garde des sceaux s’apprête à y faire opposition. Il a invoqué le cas du tribunal spécial contre le vol de bovidés créé en 1960, qui n’a produit aucun résultat palpable. Aussi, il a démenti l’information selon laquelle 80% des dossiers en justice sont liés au foncier. Ils sont plutôt de l’ordre de 9%, selon ses dires.  En évoquant ces motifs, le ministre a pris la position du Syndicat des Magistrats de Madagascar (SMM). Ce dernier a manifestement affirmé son opposition ferme par rapport à la mise en place d’un tel ordre de juridiction distinct spécialisé sur le foncier en arguant que trop de juridictions d’exception tuent la juridiction.

Cet agissement du garde des sceaux ridiculise en quelque sorte le Chef de l’Etat devant les parlementaires et surtout des magistrats. Faisant partie du corps de la magistrature, il est normal que ce ministre insiste à se ranger à l’avis du SMM. Mais en tant que membre du gouvernement, il est aussi tenu au respect des consignes et directives de ses supérieurs, y compris le Président bien-aimé. Sûrement, il fera bientôt l’objet d’une convocation spéciale pour expliquer les raisons qui l’ont amené à agir de la sorte.

Mampionona

Lire aussi