La Gazette de la grande ile

Education : 73% des enseignants non qualifiés

Publié le 02 août 2022

Ce sont toujours les organismes internationaux qui se préoccupent de l’éducation, de l’enseignement et de la formation professionnelle du pays… Un Forum national de l’éducation se tient à Antananarivo hier et ce jour, avec l’appui des agences des Nations Unies à travers l’Unicef et l’Unesco. L’objectif est de définir les grandes lignes des engagements du pays pour le « Transforming Education Summit » au mois de septembre 2022. Ce forum est organisé par les trois ministères en charge de l’éducation, de l’Enseignement Supérieur et de l’enseignement Technique. Les mathématiques nous aident à comprendre le monde. Mais à Madagascar, seuls 1 % des enfants des foyers les plus pauvres ont la chance d’apprendre les bases de cette matière, d’après l’Unicef. En outre, 73 % des enseignants ne sont pas qualifiés, indique-t-on. « Si nous ne les aidons pas aujourd’hui, les élèves continueront de rencontrer des difficultés demain », alerte l’Unicef. Mais quel engagement ? Même les sujets du baccalauréat étaient erronés !!! Les scandales seront-ils abordés ? Depuis quelques années, le recrutement de nos enseignants est de moins en moins conditionné par le critère de compétence. Ce n’est pas étonnant si la qualité de l’éducation ne cesse de chuter. Le recrutement des maîtres Fram par le ministère de l’éducation nationale en tant de fonctionnaires en est une bonne illustration. C’est une mauvaise pratique qui pose un sérieux blocage dans le secteur de l’éducation.

Nandrianina

Lire aussi