La Gazette de la grande ile

Bus modernes : ils circuleront parmi les épaves

Publié le 06 août 2022

C’est officiel. Les bus modernes que l’Etat projette d’importer d’ici la fin de cette année circuleront parmi les tas de ferrailles que sont les actuels taxis-be. C’est ce qu’on retient de l’interview avec l’Union des coopératives de transport urbain (UCTU) hier à l’Hôtel de ville à Analakely. « Les transporteurs peuvent d’ores et déjà s’inscrire pour bénéficier des bus modernes. Ce n’est pourtant pas obligatoire : les transporteurs qui ne sont pas intéressés peuvent circuler avec leurs actuels véhicules », affirme le vice-président de l’UCTU. Bref, l’introduction de ces 1 000 bus modernes n’améliorera pas la qualité des services des transports en commun de la capitale. Il convient de souligner que l’Etat prendra en charge 50% du coût des bus modernes.

Annie N.

Lire aussi