La Gazette de la grande ile

Famine : Appel au secours de la population

Publié le 08 août 2022

Les populations d’Ankatafana dans le district de Mananjary, région Vatovavy, à travers le maire, appellent au secours aux bienfaiteurs et aux différents responsables face à la famine qui les frappe actuellement en plein fouet. Dans une lettre adressée aux responsables étatiques, le maire d’Ankatafana fait part des problèmes auxquels la population est confrontée : absence d’eau potable, absence de nourriture, absence de soutien suite au passage des cyclones en début de l’année. La population est ainsi réduite à consommer du « viha » ou bananier d’eau, une racine extrêmement toxique si mal préparée.

La partie la plus connue en matière d’insécurité alimentaire, voire de famine à Madagascar, est le Grand Sud. Bien que les efforts de nos partenaires en matière d’actions d’urgence contre la crise alimentaire se concentrent dans cette partie de l’île, la situation ne cesse de se dégrader. « Dans le district d’Amboasary Atsimo, la population locale n’a quasiment rien à se mettre sous les dents », indique l’ambassade des Etats-Unis à Madagascar. « Les récentes enquêtes montrent que la situation de la malnutrition dans la partie Sud de Madagascar de cesse de se dégrader », souligne Claire Pierangelo, ambassadeur des Etats-Unis à Madagascar, la semaine prochaine lors de sa visite sur le terrain.

Aina P.

Lire aussi