La Gazette de la grande ile

EN BREF

Publié le 10 août 2022

Madagascar – Chine

Echanges commerciaux renforcés

Les relations entre Madagascar et la Chine ont toujours été au beau fixe et cela se renforce avec le temps, surtout sur le plan commercial. La preuve, la Grande Ile figure parmi les huit pays africains bénéficiaires du projet de soutien visant à accroître ces exportations vers la Chine. Le projet en question s’étalera sur trois ans, de septembre 2021 à 2024. Il consiste à renforcer la contribution de la Chine à la création d’emplois et à la réduction de la pauvreté dans les pays sélectionnés. Madagascar s’avère très pauvre au point qu’il faut penser à réduire cette pauvreté autant que possible.
Andry J

Affaire du pouce inversé

Un mois d’emprisonnement avec sursis pour Mendrika

Le tribunal correctionnel d’Anosy a rendu hier son verdict sur l’affaire du pouce inversé. L’individu concerné dénommé Mendrika, a écopé d’une peine d’un mois d’emprisonnement avec sursis. Poursuivi pour refus de priorité face au cortège présidentiel le 21 juillet dernier sur l’axe By-Pass, il a été arrêté par les gardes présidentielles et placé sous mandat de dépôt à la maison centrale d’Antanimora. Après avoir reconnu son tort, il a été remis en liberté, mais sous contrôle judiciaire. Et c’était hier que le tribunal a rendu sa décision. Ainsi, un simple geste et infraction au code de la route pourrait maintenant conduire en prison.
Mampionona

Suppression du test PCR

Décision tardive 

L’Union Européenne demande à ce que Madagascar applique la réciprocité pour les voyageurs en provenance d’Europe, du moins pour les personnes entièrement vaccinées. Ainsi, de nouvelles mesures sanitaires entreront en vigueur. Les passagers qui débarquent à Madagascar ne devraient donc plus effectuer de tests antigéniques à leur arrivée dans le pays à compter du jeudi 11 août. Le faux négatif est assez élevé avec les antigènes. C’est une grande escroquerie. Dans certains pays, il est recommandé de répéter les tests antigéniques pendant plusieurs jours de suite ou de le confirmer par un test PCR afin de pallier l’incertitude. Par ailleurs, les personnes détentrices d’un certificat malgache conforme voulant se rendre en Europe ne seront plus désormais obligés de présenter le test PCR pour pouvoir embarquer sur un vol. Une décision tardive, la saison est finie et les touristes sont allés ailleurs. En tout cas, Madagascar est toujours un pays à risque, vu le faible taux de vaccination.
Nina

Lire aussi