La Gazette de la grande ile

Insécurité dans la Grande Ile  : Généralisée

Publié le 11 août 2022

L’insécurité a pris une réelle ampleur dans la Grande Ile jusqu’à être généralisée. Kidnappings dans la région Alaotra Mangoro ; vol de zébus dans le sud, le sud-ouest, l’ouest… ; trafic d’organes dans le sud, le sud-est…; ou encore enlèvements, cambriolage et vol à l’arrachée dans la capitale. La liste est longue. Les Malgaches sont à bout. C’est à titre d’exemple le cas à Mahabo. La députée élue dans cette circonscription, Yvonne Razafindrazalia, épouse de l’ancien député Ludovic Raveloson alias Leva, y fait la loi. L’ancien commandant de brigade (CB) de la gendarmerie de Mahabo a été connu comme étant corrompu et complice dans des affaires de trafic d’organes. Novembre 2021, un nouveau CB a été affecté à Mahabo. L’insécurité a connu un peu de répit depuis. Mais à peine six mois après son affectation, au mois de mai de cette année, le CB en question a été suspendu. Derrière cette décision, la députée Yvonne Razafindrazalia. Suite à une infraction commise par le véhicule de la députée, le CB a émis des sanctions. Ce qui n’a pas ravi la députée. Elle lui aurait proliféré des menaces de mort et des menaces d’affectation. Le CB a déjà repris ses fonctions et est à pied d’œuvre pour l’organisation d’une lutte contre l’insécurité à Mahabo. Une fois de plus, la députée a mis son grain de sel pour l’écarter, d’où la fureur actuelle de la population. « Nous ne demandons pas à ce que le CB soit nécessairement retenu à son poste. Mais si ce cas de figure n’est pas possible, nous réclamons un homme droit tel que l’actuel CB », insistent les représentants de la population.
Aina P.

Lire aussi