La Gazette de la grande ile

Habitation : Précarité, la règle

Publié le 12 août 2022

D’après les résultats du troisième recensement général de la population et de l’habitation (RGPH-3) effectué par l’Institut nationale de la statistique (Instat) en 2018, au moins deux ménages sur cinq habitent une résidence précaire. « En milieu urbain, deux ménages sur cinq (40%) habitent dans des logements de murs précaires, un tiers (30%) de sols précaires et 16% de toits précaires) ». Plus haut, le rapport précise que : « Les murs, toits ou sols sont considérés précaires lorsqu’ils sont construits avec des briques non cuites, de la terre battue, des tiges, des feuilles, d’écorces, des nattes, du bambou, des simples planches, des matériaux de récupération ou de chaume. Ces types de matériaux n’offrent aucune garantie de durée, ni de stabilité ».

Cet état de précarité est encore plus important en milieu rural, atteignant les 52% dans les régions Vatovinany et Fitovinany. Les résultats du passage des cyclones en début de l’année en sont la preuve. D’après le rapport du Bureau national de gestion des risques et des catastrophes (BNGRC) le 1er mars 2022 à 18h00, 11 461 « cases » ont été endommagées et plus de 6 100 autres complètement détruites suite au passage d’Emnati en début de cette année. D’où l’importance capitale du projet présidentiel Trano Mora. Malheureusement, il a mis un incapable à la tête de la réalisation de ce projet : Gérard Andriamanohisoa, secrétaire d’Etat en charge des nouvelles villes et du logement (voir http://www.lagazette-dgi.com/?p=78421).

En outre, cette précarité s’étend sur un faible taux d’accès à l’eau potable. Seulement 27,7% de la population sont desservis en eau potable, soit moins de cinq millions de personnes sur un total de 25 674 196 (chiffre de 2018). Aussi, seulement 59,9% des ménages possèdent une latrine (24,8% de latrine améliorée), donc plus de 40% des Malgaches pratiquent la défécation à l’air libre. Le rapport montre également que seulement 36,5% de la population ont accès à l’électricité : 71,2% en milieu urbain et 28,3 en milieu rural.

Recueillis par Annie N.

Lire aussi