La Gazette de la grande ile

Exode côtier : Aucune solution trouvée

Publié le 12 août 2022

Le gouvernement malgache n’a jamais pensé à établir une politique migratoire bien que ce soit nécessaire. La migration interne n’est pas chose nouvelle et aucune solution n’a été trouvée. L’exode côtier s’accélère dans la Grande Ile, compte tenu du changement climatique, principalement les populations du Sud. En effet, plus de 1,6 million de Malgaches sont confrontés à une pénurie alimentaire et 30 000 autres concernés par la famine. Ces personnes dont la majorité sont des jeunes, ont choisi de quitter les districts dans l’espoir de trouver un travail ou d’étudier. Une petite partie des déplacés n’est pas concernée par le Kere. D’après les chiffres de l’Institut National des Statistiques, plus de 5 millions de personnes ont déclaré changer de district de naissance ou de résidence antérieure au moins une fois dans leur vie. On a recensé 2 512 761 hommes (47%) et 2 853 424 femmes (53%) soit un rapport de masculinité des migrants. La moitié de ces individus qui ont migré au cours des 12 derniers mois avant le recensement est âgée de 15 ans. Les études réalisées cette année, montrent que les villes ne sont plus les phares vers lesquels se tournent les migrants. Désormais, les familles qui vivaient en brousse ne s’installent pas dans les villes. L’an dernier, 3 millions ont choisi de rester à la campagne, alors que 2 millions tentent leur chance dans les banlieues surchargées et miséreuses.

Nandrianina

Lire aussi