La Gazette de la grande ile

Fond Souverain Malagasy  : Un projet mort-né

Publié le 12 août 2022

Annoncée depuis 2018, c’était mercredi dernier que le régime a concrétisé la création d’un Fonds Malagasy d’Investissement Souverains et Stratégique (FMISS) à travers la nomination de ses sept membres du Conseil d’Adminis­tration. L’objectif visé est de ne plus recourir aux financements extérieurs, en particulier les financements remboursables qui accroissent dangereusement les dettes du pays. Ce qui n’est jusqu’à présent pas effectif, étant donné que c’est toujours le contraire qui s’affirme. Le pays dépend largement des bailleurs de fonds internationaux à l’instar de la Banque Mondiale, du Fonds Monétaire International (FMI)… Et les dirigeants actuels n’ont même pas l’intention de s’en retirer. En effet, on peut conclure que la mise en place du FMISS n’est qu’un projet mort-né, car en aucun cas, son existence n’empêchera l’Etat malgache de conclure des accords de prêts avec lesdits bailleurs.

Randria M

Lire aussi