La Gazette de la grande ile

Trafic d’or : Quatre Karana sortis de Tsiafahy

Publié le 24 septembre 2022

Daya Paul, Djivan Mickael, Stéphane Hassan Mohamed et Cerisse sont sortis de la maison de force de Tsiafahy avant-hier dans la soirée, les présumés suspects dans l’affaire de tentative d’évasion d’Eddy bois de rose et inculpés dans l’affaire de trafic d’or vers Dubaï. Début mars, Daya et compagnie ont été jugés pour l’affaire de tentative d’évasion d’Eddy bois de rose, suite à laquelle ils ont été écroués à Tsiafahy.

La raison à cette sortie, sous l’ordre d’un magistrat et d’un politicien haut placé, reste méconnue pour le moment. Mais une chose est sûre : cette sortie a été motivée. Le motif pour cause médicale a été évoqué par certaines sources. Un drôle de coïncidence quand-même que quatre détenus dans une même affaire tomberont malades simultanément. L’explication la plus évidente à cette affaire serait une fuite organisée.

Extrêmement fortunés, Daya Paul, Djivan Mickael, Stéphane Hassan Mohamed et Cerisse ont les bras longs. Certains d’eux prétendent même avoir une très bonne relation avec le Premier ministre, Christian Ntsay si Daya serait très proche parent d’une haute personnalité dans une institution parlementaire. Il va sans dire que toutes les conditions sont réunies pour que Daya et consorts puissent acheter la Justice. Ce qui n’est pas le cas du commun des mortels. Quand on n’a pas de quoi payer la Justice, on ne peut que subir l’injustice. Si par malheur il leur arrive de tomber malades, même aux portes du trépas, personne ne va bouger le petit doigt. S’il y a la loi du plus fort, dans les prisons de Madagascar, on a « la loi du plus riche ».

Aina P.

Lire aussi