La Gazette de la grande ile

Insécurité à l’Université d’Ankatso : les responsables restent indifférents

Publié le 24 septembre 2022

L’insécurité fait rage à l’Université d’Ankatso, en passant du terrain de basket au grand terrain Ankatso. Du grand terrain Ankatso vers Ankatso 2 et/ou Cité R3+. La route passant par le département de Socio Pro, route menant à Conaco 3 depuis la petite porte de l’Agro.

Presque tous les jours, des étudiants sont victimes d’attaque à main armée dans l’enceinte de l’Université. Les malfaiteurs entraînent leurs victimes vers le bois pour s’emparer des objets de valeur.  Des vies ont même été perdues. Deux étudiants ont été lynchés à mort en 2013 par les voleurs. Une femme a été incendiée dans le bois au mois d’octobre 2021.

Le phénomène d’insécurité à l’Université d’Antananarivo n’est pas nouveau, mais aucune solution concrète n’a jamais été prise par les responsables. La présidence de l’Université reste indifférente, la situation qui relève de leur responsabilité. Des éléments des forces de l’ordre doivent être mobilisés pour faire la ronde. Les zones rouges de l’Université doivent être clôturées et des ampoules doivent être installées pour la sécurité de tous.

Où est la solidarité entre les étudiants ? Quand il s’agit de leurs avantages, les étudiants osent même affronter les forces de l’ordre. Mais là il est question de sécurité, aucune réaction. Il faut organiser dans cet endroit une émeute. Une bonne stratégie doit être mise en place pour attraper les criminels. La prise de responsabilité de l’autorité concernée est attendue.

Nandrianina

Lire aussi