La Gazette de la grande ile

Gestion de l’eau : Ravokatra fait un croche-pied au régime

Publié le 24 septembre 2022

Dans sa prise de parole lors de l’ouverture officielle de la Foire Internationale de l’Agriculture (FIA) à Tanjombato jeudi dernier, le ministre de l’eau, Fidiniavo Ravokatra n’a pas hésité à appuyer les tords du régime actuel en annonçant que le mode de gestion actuel de l’eau engendrerait une perte annuelle de 300 milliards de dollars à l’Etat.

Ravokatra, c’est l’ancien ministre des mines qui a laissé disparaître 36 kilos d’or dans le coffre de ce ministère. Il n’a jamais fait avancer le ministère. Il est à la tête du ministère de l’eau depuis Mars 2022. Six mois durant lesquels il n’a rien fait de concret. Maintenant que le Président va passer à l’évaluation des Ministres, Ravokatra rejette son échec sur la politique générale de l’Etat. En effet, il accuse le manque de capacité de stockage de l’eau malgré l’abondance des ressources comme source de gaspillage. C’est la triste vérité, mais Ravokatra l’utilise à son avantage et fait un croche-pied au régime qui a toujours négligé l’importance de stocker l’eau.

Les priorités du régime actuel vont vers les projets bling-bling et Ravokatra sait comment en tirer avantage. Il justifie son échec en pointant du doigt le gaspillage de l’eau que ce régime a toujours fait. Pour rappel, notre Champion ne savait même pas ce que c’était un « dam » ou barrage lors de son débat de propagande. Les millions de dollars que Madagascar reçoit de nos bailleurs de fonds sont gaspillés à travers des projets de stade, de colisée et autres projets de transport irréaliste comme le téléphérique. Le régime aurait pu ériger des barrages au fil de ces quatre années de pouvoir, mais a préféré se cantonner aux aides humanitaires passagères. Maintenant, tous les Malgaches subissent les conséquences de cette incompétence sans nom et Ravokatra bondit dessus pour se défaire de sa responsabilité.

La Gazette

Lire aussi