La Gazette de la grande ile

Fonds vert pour le climat : Madagascar demande l’aumône

Publié le 24 septembre 2022

Le Champion avait joué les victimes lors de son discours devant l’Assemblée générale des Nations Unies le 21 septembre dernier à New York. Il avait déclaré, en se prenant pour le porte-parole de l’Afrique, qu’il est injuste que les pays les moins pollueurs paient le plus lourd tribut des impacts du changement climatique. A vrai dire, si le Petit Timonier a daigné faire le déplacement à cette Assemblée, c’est qu’il espère être considéré vis-à-vis des aides. Afin d’accélérer l’arrivée des aides, le Sucré du Peuple a dénoncé qu’aucun des engagements pour le climat pris lors de la COP21 à Paris et réaffirmé lors de la COP26 n’est respecté. Ce qui est assez ironique, c’est que notre Champion qui figure parmi les personnes qui ne tiennent pas ses engagements se permet de faire de telle dénonciation. En tout cas, le Petit Timonier avait dit avoir obtenu du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres l’assurance de l’obtention très prochaine par Madagascar d’un financement du Fonds vert pour le Climat.

Andry J

Lire aussi