La Gazette de la grande ile

Insécurité dans le Sud : Les Malgaches ont peur de leur propre pays

Publié le 29 septembre 2022

L’insécurité dans le Sud de Madagascar est un fléau que l’Etat n’arrive pas à éradiquer. En dehors de la population du Sud qui subit les attaques et les massacres, les bénévoles et autres bienfaiteurs sont également victimes des dahalo. Un agent de la Croix Rouge Malagasy a affirmé hier que l’insécurité figure parmi les plus grands obstacles de leur mission dans le Sud. Ils doivent se rendre à des villages éloignés et sont obligés de rentrer le soir, par peur d’être attaqués. Rappelons que plusieurs bénévoles ont déjà été assassinés par les dahalo dans le Sud.  C’était le cas des quatre volontaires de Young Progress victimes d’embuscade en décembre 2021. L’un d’eux a été assassiné.  L’insécurité dans le Sud de Madagascar sévit à tel point que les Malgaches ont peur de leur propre pays. Les dahalo font la loi.  Même les actions humanitaires sont freinées par ces criminels.

T. Berado

Lire aussi