La Gazette de la grande ile

CVO+ : Produits invendables

Publié le 03 octobre 2022

L’industrie Pharmalagasy a mis au point un produit dont personne n’en veut. En effet, le CVO+ s’avère invendable et le fait que le Pharmalagasy soit en difficulté à l’heure actuelle ne fait que le renforcer. Décidément, le régime en place s’est fait avoir par la prophétesse brésilienne, Gimme Hope Johanna. Celle-ci avait émis une prophétie en novembre 2021 selon laquelle un remède contre une maladie qui va créer une crise sanitaire mondiale se trouverait à Madagascar. Une découverte qui pourrait le mener vers le développement. Les dirigeants aussi naïfs qu’ils sont, ont cru en cette prophétie et se sont tournés dans la recherche de remède contre la Covid-19. Le CVO sous forme décoction est donc apparu quelques mois après et dont le lancement officiel s’est tenu au siège de l’Institut Malagasy de Recherches Appliquées (IMRA), le 20 avril 2020. Croyant dur comme fer en la réalisation de la prophétie de la Brésilienne, les dirigeants malgaches en sont arrivés à dénigrer les vaccins contre la Covid-19 en mettant en avant les effets secondaires (thrombose). Malheureusement pour eux, la popularité du CVO n’a pas fait long feu que ce soit sous forme de décoction ou de gélule. Il a donc fallu se tourner vers la vaccination. Hélas, les Malgaches qui sont méfiants de nature, en plus du dénigrement des dirigeants, ne semblent pas vouloir se faire vacciner. D’où la raison du taux de vaccination faible à Madagascar dépassant à peine les 5% à l’échelle nationale.

Andry J

Lire aussi