La Gazette de la grande ile

Secteur énergie et industrialisation : Le privé devance l’Etat

Publié le 03 octobre 2022

Le secteur privé projette de mettre en place une usine de production d’électricité (centrale électrique) de 30 Mw dans la région du Melaky. En parallèle, une raffinerie pour obtenir des sables bitumineux, ainsi qu’une usine de production de vitres (du plus grand complexe industriel de ce genre en Afrique) est en cours d’étude pour être implantée dans la même région. Ce projet coûte environ 700 millions de dollars, selon les études réalisées par la société China Précision. Rappelons que cette région qui abrite le gisement de Bemolanga possède également des mines de sables bitumineux. La teneur en éléments bitumineux du sable de cette région n’est pas très élevée, 6,2% contre 18.1% pour le Nigéria. Par contre, aucune industrie ne s’est encore lancée dans l’extraction de ce sable à Madagascar. Ce qui pourrait contribuer à l’accroissement du PIB du pays. Ces projets ne sont pas à négliger. S’ils venaient à se réaliser, ce serait l’occasion de faire décoller l’économie du pays. Rappelons qu’en terme d’énergie, la région du Melaky fait partie des régions qui sont les plus touchées par le délestage par manque de production énergétique.

T. Berado

Lire aussi