La Gazette de la grande ile

Développement numérique : Madagascar à la traîne

Publié le 04 octobre 2022

La modernisation de Madagascar figure dans le velirano du Sucré du peuple, mais la Grande Ile est loin du compte par rapport à cela. En termes de numérique, Madagascar est à la traîne. Moins de 15% de la population malgache ont accès à internet, alors que la digitalisation sera la règle au niveau de l’administration publique. Elle consiste à utiliser les nouvelles technologies pour mettre fin aux tâches manuelles et accélérer le traitement des dossiers dans les départements ministériels. Elle concerne les documents, les outils ainsi que les supports administratifs utilisés. Faire un pas vers la digitalisation n’est qu’un simple werawera du régime. Les failles sont vues de tous, notamment dans la digitalisation récente de la distribution des bourses d’études, la solution étant d’éviter les retards de paiement, mais l’on assiste à des grèves estudiantines. Certains étudiants ne figurent pas dans la liste des boursiers et n’ont pas été dotés de cartes. L’Etat entend digitaliser tous les secteurs d’activités, à savoir l’agriculture, la santé, la distribution des bourses, le transport, etc. Malgré l’usage fréquent du terme « digitalisation », peu d’entre nous connaissent réellement les principes de ce concept. Les paysans, les transporteurs, les personnes âgées n’y connaissent rien. L’expression est interprétée de manière générale sans que le grand public sache de quoi il s’agit précisément. Pour la plupart d’entre nous, la digitalisation se résume tout simplement à la numérisation. Pourtant, la digitalisation c’est bien plus que ça.

Nandrianina

Lire aussi