La Gazette de la grande ile

Promotion du tourisme : En se rapprochant du dessin animé

Publié le 01 novembre 2022

Auparavant, Madagascar avait un potentiel immense en matière de tourisme. Plus le temps passe, ce potentiel tend à s’amaigrir un peu plus tant au niveau de la faune que de la flore. Il n’y a qu’à voir le pays dévoré par les flammes dernièrement pour en avoir la preuve. Les dirigeants comptent miser sur le tourisme pour se refaire économiquement alors que le pays n’a plus grand-chose à offrir. Par rapport à cela, le Petit Timonier entend joindre la fiction à la réalité en se rapprochant du dessin animé « Madagascar ». Dans cette optique, celui-ci fait appel aux investisseurs pour investir dans le tourisme safari dans la Grande Ile. Cela concerne ceux qui vont amener des animaux comme la girafe, l’éléphant, le zèbre… à Madagascar. En bref, ceux qu’on trouve dans l’animé intitulé « Madagascar ». Mais si les touristes se déplacent, c’est surtout pour voir de l’authenticité, ce qui est en perdition dans la Grande Ile. A vrai dire, les dirigeants ne savent plus quoi faire qu’ils sont prêts à investir dans la fiction. Et dire que Roland Ratsiraka, ministre du tourisme du temps du Président Hery Rajaonarimampianina n’a eu de cesse de répéter auparavant que Madagascar n’est pas un dessin animé. A l’heure actuelle, c’est ce dessin animé en question que les dirigeants en place comptent copier. C’est bien beau de vouloir faire entrer de nouveaux animaux, mais il faut d’abord savoir s’occuper  de ceux qui sont déjà dans le pays. Avec les animaux dans le parc de Tsimbazaza qui meurent petit à petit, on ne peut que constater que les animaux ne jouissent d’aucun soin adéquat pour assurer leur survie.

Jean Riana

Lire aussi