La Gazette de la grande ile

Un attentat bidon : Ecran de fumée pour des vérités honteuses

Publié le 14 novembre 2022

Toute la matinée d’hier, quand les rumeurs sur une soi-disant tentative d’assassinat  de Naina Andriantsitohaina, Maire  d’Antananarivo, la plupart des  gens, plutôt  que  d’en pleurer, esquissait un  sourire narquois qui  en  dit  long  sur  ce  qu’ils pensent  de ce pseudo-attentat raté (matinal) il  faut le reconnaître)… Visiblement irrité par les  ripostes proportionnelles et  bien argumentées de la  Gazette de la  Grande Ile aux  attaques médiatiques des publications du Groupe Multimédia, Naina l’ « héritier pas  comme les  autres » n’a trouvé rien  de  mieux  pour  faire  mousser  sa petite personne que  se  mettre  en  scène  dans un scénario d’ « attentat  manqué»…

Acte criminel prémédité ou  simple  simulacre pour détourner l’attention  de l’opinion ?  Seuls les   enquêteurs et l’avenir nous diront exactement de quoi il  en retourne. Pour le moment, le public rigole encore sur ce genre  d’évènement  qui sent le montage pur et simple et le « déjà vu » A une  certaine époque, des politicards à la recherche d’un peu plus de  crédibilité, n’hésitaient pas à engager des figurants pour réaliser un spectacle sur la toile. Certains esprits  facétieux  s’étonnent  que pour l’entracte, le Maire ait oublié d’indiquer où  se  trouvent les  distributeurs de pop-corn… C’est pour  vous  dire que personne  ne prend  cette promenade dans les bois  au  sérieux. Le décor est idyllique, il ne manque que l’acteur pour jouer  le rôle  d’un mari trompé et la comédie  serait  parfaite.

Lire aussi