La Gazette de la grande ile

Naina Andriantsitohaina : C’est maintenant qu’il voit l’insécurité

Publié le 16 novembre 2022

Le maire d’Antananarivo, Naina Andriantsitohaina s’est rendu compte de l’insécurité dans la capitale de la Grande Ile, dimanche dernier. Ce n’est pas la première fois qu’il y a une attaque avec une arme dans la ville d’Antananarivo même le jour, mais ce dernier est surprenant pour notre maire, parce qu’il en était la victime.

Ce premier Magistrat de la ville n’a jamais réalisé l’angoisse des gens face à l’insécurité, même si on s’en plaint toujours. Il fallait que ça lui arrive avant pour qu’il panique. Il s’est empressé de publier sur les réseaux sociaux ce qui lui est arrivé ce jour-là. Il a bien affirmé sur sa page Facebook que deux hommes avec des motos en casque intégral ont tiré sur sa voiture, laquelle a été criblée mais sans enregistrer de blessé.

On dirait qu’il était lui la seule personne victime de pareils actes. Le maire considère cette attaque comme un attentat, mais en analysant bien, tuer des gens est devenu un mode de vie à Antananarivo et même dans les autres provinces de Madagascar. C’est devenu le quotidien de la population.

Plusieurs actes d’insécurité se produisent à Antananarivo, sans qu’on voit le maire prendre ses responsabilités. Cette insécurité conduit au meurtre et les cash points sont leurs principales cibles. Pas moins de trois cash-point des opérateurs téléphoniques ont été cambriolés en une semaine le mois dernier, certaines victimes y ont même perdu la vie, mais on dirait que le maire Naina Andriantsitohaina n’a pas vu ou entendu cela. Il n’a même pas publié sur sa page Facebook la souffrance que subissent les gens de sa propre ville, pour que tout le monde le voit et prenne sa propre responsabilité, parce que ce n’est pas lui qui a perdu un être cher. Du coup, il s’en fout totalement.

Le plus étonnant c’est que les malfaiteurs n’ont pas peur de perpétrer leurs méfaits le jour, même s’il y a des forces de sécurité dans les rues, et notre cher maire Naina Andriantsitohaina n’a jamais montré la moindre intention de renforcer la sécurité de cette ville. C’est son propre devoir de veiller sur sa commune sur tous les plans, pour le bien de tout le monde, mais on dirait que tous ces faits sont pour lui inexistants. Il préfère se moquer des gens dans les journaux et sur les réseaux sociaux au lieu de s’occuper de la ville d’Antananarivo.

Mamimbahoaka a soutenu Naina Andriantsitohaina dans ce semblant d’attentat. «Je condamne les attentats et tentative de meurtre » a affirmé le Sucré du peuple sur sa page Facebook et il a même félicité Naina de s’en être sorti indemne. Il y a plusieurs meurtres, crimes et d’autres maux que la population malagasy endure, sans que le Président sucré du peuple n’ait réagi. On dirait qu’il ne considère pas tous ses compatriotes comme sa propre famille, même s’il est le père de tous les Malagasy. C’est quand un de ses proches en est victime qu’il se sent concerné.

Un maire n’est pas comme tout le monde, car il a une très grande responsabilité sur la Commune, c’est pour cela que le Petit Timonier s’est inquiété de son sort. Personne ne prend au sérieux ce qui est arrivé à Naina Andriantsitohaina. Jusqu’à maintenant, on n’entend pas parler des enquêtes faites par les forces de l’ordre concernant cette affaire, même s’il est un maire de la capitale de Madagascar. Ce qui s’est passé dimanche dernier est juste une mise en scène pour attirer l’attention. Ce qui est arrivé à Naina Andriantsitohaina peut arriver à tout le monde, mais c’est maintenant seulement qu’il s’en rend compte.

F. Sohnya

Lire aussi