La Gazette de la grande ile

Les revendications sont unanimes

Publié le 22 novembre 2022

Suite à notre article d’hier intitulé « Andry Ramaroson : à limoger ! », nombreux sont ceux qui ont confirmé cette solution pour redresser la Jirama et le secteur énergie en général à Madagascar. L’intégralité de l’article peut être lue en suivant le lien http://www.lagazette-dgi.com/?p=86664.

La continuité et l’aggravement du délestage sont en train de prendre une tournure fatale pour le régime. Les habitants de Marolambo ont incendié la centrale électrique de cette ville dimanche tard dans la soirée à cause du délestage.  Les habitants de Fenoarivo, Alakamisy, Ambatomirahavavy et Ampitatafika ont manifesté leur colère en bloquant la circulation sur la Route Nationale 1 avec des pneus incendiés le samedi 19 novembre dernier.

Face à la colère de la population qui est en train d’affecter les employés de la Jirama, ils ont tenu à confirmer que la seule solution est le limogeage de Andry Ramaroson, ministre de l’énergie et des hydrocarbures. Ce dernier ne maîtrise rien. Il passe son temps à se battre sur les réseaux sociaux avec les députés de l’opposition. Un membre du conseil d’administration de la Jirama a affirmé hier que « Andry Ramaroson ne maîtrise rien. Il essaye de rejeter la faute sur les employés. Le conseil d’administration de la Jirama ne veut plus de lui comme ministre. Il faut impérativement le virer si le Président de la République tient à sa carrière. ». Une affirmation que plusieurs employés de la Jirama soutiennent. D’après un employé de la Jirama à Analavory, « si la colère de la population continue, cela risque d’affecter les employés de la Jirama. Andry Ramaroson nous met en danger. Dans les petites villes comme Analavory, tout le monde se connaît et les employés de la Jirama sont les premières cibles de la population. ».

Le limogeage du ministre Andry Ramaroson est actuellement demandé par tous les employés de la Jirama. Le Syndicat s’est uni pour le revendiquer ensemble hier. Une demande unanime que le Président de la République ne peut pas ignorer. Tous ces employés confirment qu’Andry Ramaroson constitue le principal blocage au sein de la Jirama. Il est à limoger d’urgence. « Souvenez-vous de la stratégie d’esquive qu’il a faite la semaine dernière en médiatisant l’évaluation des employés de la Jirama. Il se cherche des boucs émissaires pour sa défaillance. Maintenant, c’est inévitable, il doit être viré sinon la situation risque d’empirer pour retomber sur le Président de la République. », affirme un membre du syndicat de la Jirama.

La demande est unanime. Andry Ramaroson doit être limogé. La carrière du Président de la République en dépend.

La Gazette

Lire aussi