La Gazette de la grande ile

Maire : ordures et maladies

Publié le 28 novembre 2022

Les ordures débordent des bacs à ordure. Ces ordures-mêmes au sujet desquelles le Maire Andriantsitohaina avait déclaré durant sa campagne que c’est le rôle de la mairie de ramasser les poubelles et que quand il sera maire, si le travail n’est pas fait, les gens pourront ramener les poubelles chez lui. On aurait pu penser que cette sortie médiatique du Maire relevait de propos de campagne, et qu’il avait une plus grande hauteur de vue, mais la suite a démontré le contraire. Aujourd’hui, dans chaque quartier de la ville des Mille, les ordures pullulent, les camions-bennes n’arrivent pas à tout ramasser, car ils ne passent plus quotidiennement, mais de manière très épisodique et les ordures ont investi la chaussée. Les ordures débordent des bacs à ordure et comme c’est la saison des pluies, on ne doit vraiment pas s’étonner que des maladies d’un autre âge – comme la peste – reviennent. Sans compter toutes ces maladies dues à la santé, comme les fièvres typhoïdes ou les maladies respiratoires quand on doit passer devant les bacs à ordure. Les curages de canaux sont une bonne chose, mais quand les ordures non ramassées sont emportées par les crues dans ces canaux d’évacuation dès les pluies torrentielles, c’est au final comme si rien n’a été fait. Le Maire avait déclaré, et les vidéos de sa propagande en témoignent, qu’il a la solution pour les ordures, que c’est à la mairie de ramasser régulièrement les poubelles. Sans grands commentaires, tout ce que l’on voit, c’est le contraire de ce que le Maire avait déclaré du temps de sa campagne. Il est normal que les gens raillent aujourd’hui sur ” Naina vazaha” ou “Naina zoridira” ou ” Naina taxi” et d’autres sobriquets que les Tananariviens lui collent désormais à la peau. Il feint d’ignorer que la Capitale est asphyxiée : entre les constructions illicites sur lesquelles la mairie ferme les yeux, les ordures qui débordent les bacs, les marchands qui ont investi les chaussées, et bientôt les fêtes de fin d’année et les gens qui viennent des périphéries ou même des autres provinces qui vont venir s’approvisionner dans la capitale… on comprend pourquoi le maire va se promener en dehors de Tana pour prendre l’air, car l’air de la capitale est infesté de puanteur. Maintenant que les mangues et les letchis sont là, les bacs à ordure seront dans un état encore pire que maintenant. Mais c’est ce qui plaît au maire et que les habitants de la Capitale jugeront facilement quant à sa compétence !

La Rédaction

Lire aussi