La Gazette de la grande ile

Infrastructures « manara-penitra » : Que du gaspillage de l’argent de l’Etat

Publié le 30 novembre 2022

Faire des travaux dans les normes est l’un des objectifs du Président sucré du peuple. Depuis le début de son mandat en 2018, il ne cesse de construire des infrastructures appelées « manara-penitra », qui sont censées suivre les normes internationales, comme les hôpitaux, les établissements, les terrains, et d’autres infrastructures dans tout Madagascar. On voit maintenant que le mot « manara-penitra » n’est juste qu’une appellation, parce que le défaut d’entretien de ces  infrastructures est pointé du doigt.

L’effondrement de la maison de la communication et de la culture à Morondava samedi dernier, prouve que la construction de ces infrastructures n’est qu’un gaspillage de l’argent de l’Etat. La construction de ce dernier a coûté neuf 999 896 732,95 ariary, mais la construction n’est pas du tout proportionnelle au prix. Cela veut dire que les dirigeants érigent toutes ces infrastructures pour que le peuple malgache croit qu’ils ont vraiment travaillé. C’est la quantité qui compte pour eux, mais non pas la qualité, parce que cette maison de la communication et de la culture à Morondava s’est effondrée sans même qu’on l’ait utilisée une seule fois. La ministre Mamasôsy n’a pas honte de mentir et veut nous faire croire que c’est arrivé à cause du vent et des fortes pluies. Le plus étonnant est que l’infrastructure qu’on pensait suivre les normes internationales, donc « manara-penitra » a été la seule à être détruite. On a juste jeté par la fenêtre tout l’argent qui a été dépensé sur ce projet.

On voit aussi ce gaspillage de l’argent de l’Etat dans la construction d’un bureau de fokontany. Le bureau de fokontany à Befitiana à Nosy Be, construite en 2021, est l’une des infrastructures pour lesquelles beaucoup d’argent ont été dépensés. Elle est parmi les infrastructures « mana-penitra » qui coûtent  90 000 000 d’ariary. On dirait que ce n’est pas un problème pour notre dirigeant actuel de dépenser de l’argent pour des choses qui ne sont pas très importantes. C’est vraiment injuste, parce que Mamimbahoaka ne connaît pas ce qui est important et ce qui est prioritaire.

Il n’y a pas longtemps, les 27 et 28 novembre derniers, le Président sucré du peuple a inauguré des infrastructures à Manakara.  Le pont de Manakara Be qui a été détruite depuis 2012, est reconstruit dix ans plus tard et il a procédé à son inauguration. Ce dernier est un pont Bailey censé être un pont provisoire, et on a dépensé dix milliards (10 milliards) d’ariary pour sa reconstruction. La plupart de ces infrastructures ne correspondent pas du tout à la valeur de l’argent dépensé pour les ériger. Cela veut dire qu’il y a un détournement d’argent opéré par ces dirigeants actuels derrière ces infrastructures dites « manara-penitra ».

F. Sohnya

Lire aussi