La Gazette de la grande ile

Raholdina Betaintsofina : Un petit désespéré

Publié le 01 décembre 2022

Betaintsofina, le député du cinquième arrondissement, ne sait plus quoi faire pour attirer l’attention du Président de la République. Il accuse le Premier Ministre et des ministres de salir la réputation du Président, tout en faisant pareil en disant n’importe quoi.

Face à la grève des greffiers qui ont refusé de travailler et dont le ministère a retenu le salaire, Betaintsofina Maimbo Vava accuse le ministre de faire n’importe quoi et affirme que les greffiers ne sont pas les employés du ministère de la justice, mais de la population. Justement, ces greffiers ont refusé de travailler pendant plus d’un mois. La population s’est retrouvé pieds et poings liées à cause du manque de greffier au tribunal et des milliers de personnes ont perdu leur temps et leur argent à cause du report de leur affaire. Les greffiers n’ont pas travaillé pour leur employeur, à savoir la population et le ministère a pris les sanctions adéquates selon la loi dans le code du travail. Le ministre de la justice n’a jamais dit que les greffiers étaient les employés du ministère de la justice. Il a dit que les greffiers n’ont pas travaillé pendant plus d’un mois. Leur employeur est la population, ce qui a été confirmé par Betaintsofina hier, lors d’un point de presse. Ce petit désespéré qui fait tout pour attirer l’attention se contredit lui-même.

Betaintsofina ose critiquer les ministres qui salissent l’image du Président alors qu’il est lui le premier à le faire. Il a martelé hier être proche du Président.  Or, il n’a plus jamais fait partie de l’entourage du Timonier. La dernière fois qu’on l’a aperçu en public, c’était lors de l’émission « Kopikole » où il faisait le fier aux côtés de la pâle copie du Champion. Lors des visites du Président dans l’île comme à Diégo le mois passé ou à Manakara la semaine dernière, Betaintsofina a toujours été exclu. Pourtant, Mamimbahoaka a emmené avec lui des députés d’Antananarivo.

Betaintsofina est désespéré et fait tout pour attirer l’attention du Président. Il se dresse contre le Premier Ministre et contre des ministres pour se dire qu’il est plus proche du Champion que ces derniers. Pourtant, les personnes qu’il insulte sont tous les jours avec le Champion tandis que Betaintsofina est oublié dans son coin au cinquième arrondissement.

Betaintsofina utilise même la motion de censure pour menacer les ministres. Ce petit bouffon du régime arrive toujours à trouver les moyens de faire rire. Il fait ses caprices de gamin à travers les médias. Après toutes les mascarades qu’il médiatise, le Président continue de s’en foutre. Le désespoir lui monte à la tête. Ce lâche qui refuse de s’occuper de son enfant (article intégral en suivant ce lien : http://www.lagazette-dgi.com/?p=85158) est le premier qui salit l’image du Président. Si Mamimbahoaka continue de l’ignorer, il va finir par se suicider.

La Gazette

Lire aussi