La Gazette de la grande ile

Electrification merdique : difficile de faire preuve de patience

Publié le 05 décembre 2022

L’approvisionnement en électricité à Madagascar laisse à désirer et cette situation ne date pas d’hier. Aucun des dirigeants qui se sont succédé au pouvoir n’a su régler le problème du délestage. Le Petit Timonier ne fait pas exception à la règle. On peut même dire que c’est celui qui a le plus déçu la population. Le pire est que le Leader bien-aimé a osé demander à la population malgache de faire preuve de patience et de persévérance alors que l’approvisionnement en électricité dans la Grande Ile au lieu de s’améliorer, empire de jour en jour. En effet, le Petit Timonier a indiqué lors de la cérémonie d’inauguration de la Centrale hydroélectrique de Farahantsana, le 1er décembre dernier, que bien que l’installation d’infrastructures de production d’électricité s’accélère, nous devons faire preuve de patience et de persévérance, car nous nous attelons actuellement à rattraper le retard de Madagascar dans le secteur de la production énergétique, mais surtout à révolutionner les méthodes de travail et de gestion de la Jirama. Il est pourtant assez difficile de garder patience avec la situation actuelle où les cas de délestage n’en finissent pas.

Les manifestations qui s’enchaînent dans diverses localités par rapport aux délestages montrent que la population malgache commence à perdre patience. Les citoyens malgaches se sont montrés plus que patients vis-à-vis des cas de délestage qu’ils commencent à en avoir marre. De nombreuses localités ont vu émerger des manifestations contre les délestages. D’habitude, ce sont les habitants d’Itaosy et d’Ambohipo qui se révoltent contre les délestages. Cette fois, les manifestations ne se sont pas limitées à ces localités, vu l’approvisionnement en électricité qui n’a connu aucune évolution positive ces derniers temps. Les habitants d’Andoharanofotsy, Tanjombato, Ampefiloha… sont aussi descendus dans la rue vendredi dernier, pour montrer qu’ils en ont plus qu’assez des coupures d’électricité continuelles.

Les délestages à outrance ne sont bons pour personne, vu que cela s’avère  un vrai problème dans le quotidien des Malgaches. Mis à part le fait que cela nuit aux activités économiques, les coupures d’électricité engendrent également des dégâts considérables sur les appareils électriques, électroménagers… Pourtant, la compagnie nationale d’eau et d’électricité de Madagascar (Jirama) n’a aucune intention de dédommager les dégâts engendrés par la mauvaise qualité de leurs services. Ce sont là tant de raisons qui poussent la population à manifester leur colère.

Et dire que la compagnie nationale d’eau et d’électricité de Madagascar ne tolère aucun retard dans le paiement des factures alors que leurs services se dégradent un peu plus avec le temps. On ne peut décidément pas compter sur la Jirama par rapport à la réalisation du Velirano 2 qui est l’eau et l’énergie pour tous.

Andry J

Lire aussi