Madagascar et la francophonie: Le français sur le déclin

Après-demain, samedi s’ouvre à Dakar (Sénégal) le XVème sommet de la Francophonie.

Lire la suite...

SANS SOMMATION

 

A LA UNE
Assainissement de la capitale: Les limites des autorités municipales

Depuis quelques années, les rues de la capitale accueillent de nouvelles utilisatrices : les charrettes et les pousse - pousse.

Lire la suite...
 
Union européenne – Madagascar: 249,6 milliards ariary pour la reconstruction`

Les fonctionnaires peuvent donc souffler.

Lire la suite...
 
Trafic d’enfants: L’adoption légale comme rempart PDF Imprimer Envoyer

Après les bois de roses, les tortues, il est hors de question que les enfants malgaches fassent objet de trafic illicite. Madagascar accueille donc un colloque international sur l’adoption au Pavé Antaninarenina.

Lire la suite...
 
Kolo Roger : petite leçon aux journalistes

Le Premier ministre, Kolo Roger, a invité hier les membres du corps diplomatique pour évoquer le problème de la peste.

Lire la suite...
 
Délestages : la situation empire !

2h sur 24 depuis le week-end dernier pour Toliara, 9h sur 24 pour Sakaraha, 10h sur 24 pour Maevatanàna…

Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 Suivant > Fin >>

Page 3 sur 6
EDITORIAL: Les évêques contre l’impunité

Réunie à Antananarivo, la Conférence des Evêques de Madagascar vient de publier un communiqué intitulé « Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes » (Actes 5,9). Lors du rassemblement, les archevêques et évêques catholiques ont observé la vie de la nation et ont évoqué divers sujets. Parmi ceux-ci, citons le phénomène dahalo dans le Sud. Voici le passage du communiqué s’y rapportant : « On a beaucoup parlé et écrit sur leur conversion. Beaucoup d’entre nous sont sceptiques ! Espérons que nous assisterons à une vraie conversion suivie de pénitence car c’est cela que tous attendent, pour nous faire enfin sortir de cette situation insoutenable et pour lutter contre la culture de l’impunité ».

Lire la suite...
Coup franc

Pourquoi la langue française n’a plus la cote à Madagascar ? Parce que, même pour avoir un simple visa, le petit Malgache est bouté hors du consulat de France.