Loi de finances 2015: Vers un vote à la va-vite !

La prochaine session parlementaire censée être budgétaire risque fort de ne l’être que par le nom. En effet, les troubles politiques ne cessent de s’amplifier.

Lire la suite...

SANS SOMMATION

A LA UNE
Un retour simple…

Le retour impromptu de Ravalomanana est-il un événement ou un non événement pour le citoyen qui peine à trouver sa nourriture journalière ?

Lire la suite...
 
Elections OJM : La solidarité entre gens de la presse mise en avant

Comme convenu, les campagnes de propagandes relatives aux futures élections de l’Ordre des journalistes de Madagascar (OJM) sont en cours depuis samedi dernier sur l’ensemble du territoire national.

Mis à jour le Lundi, 20 Octobre 2014 07:07
Lire la suite...
 
Un régime impopulaire et à terre
Comment le régime de Hery Rajoanarimampianina s’est-il rendu aussi impopulaire en aussi peu de temps ? La question vaut le détour tant le mécontentement grandit.
Mis à jour le Lundi, 20 Octobre 2014 07:17
Lire la suite...
 
Le paradoxe Moxe: Le paradoxe Moxe

Parmi les zélateurs de Marc Ravalomanana que l’on a pu voir au retour de ce dernier, on a pu apercevoir Moxe Ramamdimbilahatra. Pour ceux qui s’en souviennent, Moxe était un des conseillers spéciaux de Marc Ravalomanana.

Lire la suite...
 
Dans le centre-ville: Risques de troubles ce jour

Beaucoup craignent pour ce jour des manifs tumultueuses dans le centre-ville.

Mis à jour le Lundi, 20 Octobre 2014 07:17
Lire la suite...
 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 3 de 433
Editorial: Le nom du père Pedro
Le président Hery Rajaonarimampianina était, dimanche, à Andralanitra pour le 25ème anniversaire de la fondation Akamasoa du père Pedro. L’homme voulait peut-être qu’un peu de l’éclat de cette organisation charitable rejaillisse sur sa personne… Evoquant le créateur de la fondation, le chef de l’Etat a, selon lui, cherché sur Internet le véritable patronyme du prélat. Le nom trouvé étant Opeka, il a en gros poursuivi ainsi au micro à Andralanitra : « Savez-vous mon père ce que veut dire Opeka pour les malveillants ?
Lire la suite...
Coup franc

Parce qu’il fait maintenant dans son froc, à Antsiranana, Marc Ravalomanana a demandé à son épouse de prôner l’unité nationale. Visiblement, les Ravalomanana prennent les Malgaches pour des imbéciles. Pire, un journal proche de l’ex-chef d’Etat, qui a toujours considéré le public comme des couillons, milite pour un second round à Ambohijatovo... 

Clics

Affiche le nombre de clics des articles : 7832034