Alliance de Nosy Be: Contrôler les 1 500 mairies

Première visée pratique de l’alliance conclue à Nosy Be entre Hery Rajaonarimamianina et Marc Ravalomanana : conquérir les 1 500 communes rurales et urbaines reparties sur toute l’île, c’est-à-dire s’assurer le contrôle du plus grand nombre possible de mairies.

Lire la suite...

SANS SOMMATION

 

A LA UNE
Régime Rajaonarimampianina: Veut laisser son nom… PDF Imprimer Envoyer

Les proches de Hery Rajaonarimampianina se plaignent amèrement ces derniers jours.

Lire la suite...
 
Grande Braderie dernière édition: Ouverture ce jour au palais des sports PDF Imprimer Envoyer

L’évènement phare de Madavision, la Grande Braderie de Madagascar dernière édition spéciale fête des Noël et fin d’année, ouvre ses portes ce jour au Palais National des Sports et de la Culture, et durera jusqu’à dimanche 21 décembre.

Lire la suite...
 
Affaire Sucoma: Chinois et Etat, tous responsables PDF Imprimer Envoyer

Les Chinois pointent du doigt l’Etat malagasy dans l’affaire Sucoma qui s’est soldée par la destruction de matériels de l’usine sucrière d’Analaiva à Morondava estimés à 80 millions US$. Mais les responsabilités sont partagées si l’on se réfère au mémorandum du syndicat Fisema.

Lire la suite...
 
Filière crabes: Réduire les pertes qui vont jusqu’à 50% PDF Imprimer Envoyer

Avoisinant les 50% en été, le taux de mortalité des crabes reste très élevé. C

Lire la suite...
 
La vérité sur la planète saccagée PDF Imprimer Envoyer

Les pays riches remuent le ciel et la terre car cette dernière est mise en danger par le réchauffement climatique.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 Suivant > Fin >>

Page 3 sur 6
EDITORIAL: Quelle contrepartie ?

Cinq groupes électrogènes en provenance de Dubaï ont été réceptionnés lundi à l’aéroport d’Ivato. Selon le ministre de l’Energie par intérim, le général Herilanto Raveloharison et le président du CA de la Jirama, Rachid Mohammed, particulièrement euphoriques, ce don du consortium international Sherritt, opérant à Ambatovy, devrait régler la question des délestages dans la ville de Toamasina.

Lire la suite...
Coup franc

Le consulat du Pakistan à Antananarivo n’a guère dénoncé le massacre de 132 enfants, perpétré par les talibans pakistanais. Triste.