Gouvernance: Les bailleurs se méfient du gouvernement

Début septembre. C’est le calendrier le plus optimiste pour le retour à la normale des aides extérieures d’après des spécialistes du secteur.

Lire la suite...

SANS SOMMATION

A LA UNE
Association Madagascar-Minervois: René Bigou s’en est allé, les actions sociales restent

Perte d’un être cher en la personne de René Bigou, pour Minervois sans frontières France.

Lire la suite...
 
Croissance : les pauvres aux oubliettes
Inclusive et durable. Ces mots sont dans la bouche des dirigeants quand ils parlent de croissance. Mais jusqu’ici, il s’agit seulement de mots.
Mis à jour le Samedi, 06 Septembre 2014 07:50
Lire la suite...
 
Gilbert Andrianasolo et Assany Nirina Lyssandre: Interdits de sortie du territoire
Deux noms fréquemment cités comme de présumés barons de l’exportation illicite de bois de rose sont actuellement sous le coup d’une interdiction de sortie du territoire (IST).
Mis à jour le Samedi, 06 Septembre 2014 07:50
Lire la suite...
 
Miser sur la prudence
A grand renfort de communiqués par voie de presse, le Fonds de Portage et de Privatisation (FPP) fait la promotion de la vente de ses actions dans les sociétés anonymes Auximad et Moco. Sachant que les temps sont durs, tout le monde est à l’affut de bonnes affaires.
Mis à jour le Samedi, 06 Septembre 2014 07:50
Lire la suite...
 
Problèmes sans fin pour Air Mad
Le communiqué de l’inter syndical d’Air Madagascar, suivi du sit-in et du refus d’assistance technique au sol des vols d’Air France, suivi quelques jours après d’un autre communiqué d’agents qui semble se désolidariser du mouvement initial ne pouvait pas passer inaperçu.
Lire la suite...
 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 5 de 403
EDITORIAL: Mourir et voir ses os volés
Voilà plusieurs années que des vols d’ossement ont envahi le quotidien des Malgaches.  Voilà plusieurs années que la presse rapporte des arrestations de personnes trouvées avec des sacs entiers d’os volés et donc de tombeaux profanés. Voilà plusieurs années que les dirigeants successifs restent bras croisés, presque indifférents, peut-être attendent-ils que cela leur arrive pour enfin comprendre la douleur indescriptible des familles, pour enfin chercher les raisons d’un tel phénomène, pour enfin chercher les commanditaires et ce que les gens ont font, pour enfin prendre les mesures qui s’imposent, aller jusqu’au bout des enquêtes, et sévir.
Lire la suite...
COUP FRANC
Ailleurs, mettre sous écoute téléphonique la femme du chef de l’Etat est un crime. Mais à Madagascar, cela est normal…

 

 

 

Clics

Affiche le nombre de clics des articles : 7119270